logo-background-image

Guide pratique pour la location d’un cabinet à Paris

Vous êtes un professionnel de santé en quête du cabinet idéal à louer à Paris ? Vous savez sans doute déjà que dénicher le local parfait constitue une étape cruciale lorsqu’on veut s'installer. La Capitale, avec son tissu urbain dense et son dynamisme culturel et économique est une vraie opportunité pour l’exercice de la médecine ou d’autres métiers du soin. Néanmoins votre recherche peut s’avérer complexe, si vous n’êtes pas préparé ou mal renseigné. Pour faciliter votre démarche, ce guide revient sur tous les points auxquels vous devez penser dans votre recherche d'un cabinet à louer à Paris.

Vue sur Paris, ville idéale pour trouver un cabinet en location

Comprendre le marché de la location de cabinet médical à Paris

La tendance des prix

Le marché parisien de la location de cabinet médical se caractérise par son coût élevé, justifié par une forte demande due à la densité de population et à l'attractivité de la ville. Les prix varient selon un certain nombre d'éléments, principalement la localisation. Chez OùSoigner, nous observons des prix à la location qui oscillent de 19€ le mètre carré par mois à 45€. Outre l’arrondissement, la présence d’équipements supplémentaires, d’une salle de repos, ou d’une place de parking privée peuvent bien sûr influencer le prix et donc peser dans votre choix.

Les arrondissement dans lesquels il y a le plus de besoin

L’APUR (Atelier parisien d’urbanisme) a réalisé en 2023 un état des lieux de l’offre de soins à Paris. Il apparaît que, même si la Ville Lumière n’est pas considérée comme un désert médical, certains arrondissements ont une offre de santé relativement pauvre au regard du nombre d'habitants. Concernant le nombre de médecins généralistes par habitant, ce sont les 17e, 18e, 19e et 20e arrondissements qui en comptent le moins avec 5 à 10 médecins pour 10 000 habitants. Le résultat est sensiblement le même pour les spécialistes qui sont les moins nombreux dans les 18e, 19e et 20e arrondissements. ➡️ Nos annonces de location dans le 18ème

A contrario, toujours selon l’APUR, c’est le 8e arrondissement, suivi du 1er et du 13e qui regroupent le plus de médecins généralistes par habitant. Vous pouvez consulter les résultats complets de l’étude pour en savoir plus.

Les critères à considérer pour choisir son lieu de soin

L’accessibilité et les transports

L'accessibilité de votre cabinet est un critère primordial. Soyez donc attentifs à la proximité avec une ligne de transports en commun. De plus, la disponibilité de solutions de stationnement représente un avantage considérable, tant pour vous que pour vos visiteurs. Un accès facile et diverses options de transport contribueront significativement à la satisfaction de vos patients et à l'attractivité de votre pratique.

La superficie et l’agencement

La superficie est évidemment l’un des premiers critères auxquels vous devez penser. Principalement si vous exercez une profession qui implique un équipement volumineux important ou beaucoup de matériel. Un espace modulable peut aussi être intéressant si vous avez l’intention de faire de la sous-location, votre cabinet s’adaptera alors facilement à différentes pratiques.

Pour découvrir d’autres critères qui poussent un médecin à choisir un cabinet plutôt qu’un autre, découvrez notre article sur le sujet.

Le respect des normes PMR

Concernant les normes d’accessibilité PMR, en France depuis 2005, tous les établissements recevant du public doivent être rendus accessibles aux personnes handicapées, cela inclut donc les cabinets médicaux et paramédicaux. Toutefois, il existe des nuances, notamment concernant les bâtiments plus anciens, construits avant l'application de la loi qui peuvent bénéficier de dérogations sous certaines conditions. Également, si le cabinet est situé dans un lieu non classé ERP (comme une habitation privée aménagée), les règles diffèrent. Selon votre pratique, l’accessibilité de votre cabinet aux personnes à mobilité réduite peut-être un critère essentiel.

Checklist pratique pour les visites

Au-delà de tout ce dont nous avons déjà parlé précédemment, pendant les visites certains éléments méritent toute votre attention. Voici une petite liste non exhaustive !

  • Faire un état des lieux attentif et idéalement prendre des photos
  • Lister les équipements inclus
  • Rencontrer les autres occupants
  • Allez voir le voisinage (qui sont-ils, quel type d’activité ?)
  • Échanger avec les anciens locataires
  • Vérifier la bonne isolation phonique entre les bureaux
  • S’assurer de la présence de suffisamment de prises dans le bureau, selon vos besoins
  • Veillez au respect des normes de sécurité et d’hygiène avec notamment l’existence d’un ou plusieurs extincteurs, alarmes incendie, et éclairages de secours (qui doivent être présents et régulièrement vérifiés)

Les aspects légaux et financiers de la location de cabinet à Paris

Le bail professionnel, le plus adapté aux personnels de santé

Dans la plupart des cas, le bail que l’on vous proposera de signer est un bail professionnel. Ce type de bail est adapté aux activités non commerciales et aux professions libérales, ce qui inclut donc les professionnels de la santé tels que les médecins, dentistes, kinés et autres spécialistes. Si vous exercez une profession paramédicale ou autour du bien-être comme naturopathe ou réflexologue, c’est aussi ce bail qui s’appliquera dans la plupart des cas.

Le bail professionnel est conclu pour une durée de 6 ans, ce qui est relativement long et permet aux professionnels de santé de développer leur activité dans un lieu stable sans craindre une résiliation inopinée du contrat. Sur le plan fiscal, les loyers versés dans le cadre d'un bail professionnel sont déductibles des revenus professionnels, ce qui peut présenter un avantage non négligeable pour le locataire.

Les coûts supplémentaires à anticiper

Le bail professionnel est soumis à différentes taxes et impôts que le bailleur peut répercuter sur son preneur. Renseignez-vous notamment sur la taxe foncière, et sur la taxe annuelle sur les bureaux. Cette dernière est spécifique à Paris et à la région Ile-de-France mais vous pouvez en être exonéré si le bureau que vous louez est dans un cabinet dont la surface totale fait moins de 100 m2. Enfin, le loyer du bail professionnel peut être soumis à la TVA. Il existe là aussi des cas d'exonérations, vérifiez en amont pour éviter les mauvaises surprises !

Comme pour tout loyer, vous devrez aussi payer des charges locatives dont le montant doit-être indiqué dans le bail.

Des points de négociation possibles

Certains éléments du bail tels que la durée, la révision du loyer et les clauses de résiliation, ou encore la possibilité de faire de la sous-location sont négociables. Une bonne négociation peut aboutir à des termes plus favorables, adaptés aux besoins spécifiques de votre pratique médicale.

Des aides éventuelles ?

Selon votre situation et l’endroit où vous souhaitez louer un cabinet, des aides financières existent, surtout s'il s’agit de votre première installation. Ces dispositifs sont principalement portés par l’ARS et la CPAM 75.

Nous avons d’ailleurs rédigé un article récapitulatif des aides à l’installation, il vous permettra de vous y retrouver plus facilement !

Comment trouver un local pour exercer comme soignant à Paris ?

Maintenant que vous en savez plus sur l’état du marché, les points de vigilance et les différents aspects légaux de la location de cabinet à Paris, vous n’avez plus qu'à trouver le lieu fait pour vous ! On vous l’accorde, ce n’est pas forcément l’étape la plus facile, mais avec ces quelques conseils, vous devriez trouver rapidement votre local de soin.

Le réseau professionnel, un outil précieux

Le bouche à oreille est aussi très utile dans la recherche d’un cabinet à louer. Misez alors sur vos contacts dans le secteur médical, qui sauront certainement en parler autour d’eux et vous recommander à leur entourage.

Trouver un cabinet en location à Paris nécessite donc de ne rien laisser au hasard. En tenant compte des spécificités du marché parisien, des critères de choix de votre futur local de soin et des aspects légaux et financiers, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour trouver le lieu idéal.

Les groupes Facebook

Il existe une multitude de groupes Facebook regroupant des annonces de location de lieux de soins. Ils constituent une source très intéressante pour trouver le vôtre mais la recherche sur ces nombreux groupes peut parfois être chronophage et vous n’aurez pas de garantie en cas de problème avec un loueur trouvé sur les réseaux sociaux.

OùSoigner, le site de référence pour trouver où exercer sa profession de santé

OùSoigner, est la référence qui regroupe des annonces médicales et paramédicales. C’est donc une solution simple et efficace pour votre cabinet en location à Paris. Vous pouvez effectuer une recherche selon vos propres critères et contacter les propriétaires de ceux qui vous conviennent. C’est donc un moyen facile, rapide et surtout gratuit de trouver votre bonheur ! Retrouvez nos annonces de cabinet en location à Paris.

Prêt à franchir le pas ? Commencez dès aujourd'hui votre recherche de cabinet à Paris sur OùSoigner !